dimanche 30 janvier 2011

13 janvier Angkor, encore et encore... et fin


13 janvier


En route de bonne heure pour le dernier temple de ce périple Angkorien. Ça roule déjà fort à cette heure là.


Pompiste, un métier à remettre à la mode en France


Plan de la région d'Angkor, le temple à droite de l'image (celui où nous partons ce matin) est à 35 km de Siem Reap.
En agrandissant la photo, on a une bonne idée du site, les temples visités ces jours derniers sont ceux au ventre de la photo..

Banteay Srei, la citadelle des femmes, surnommé le joyau de l'art Khmer.
Temple du Xème siècle, dédié à Shiva. Un temple miniature ou la teinte rosée des pierres change du noir et blanc des précédents temples.



Et presque sans escaliers s'il vous plait.






Sculptures très fines pour ce temple

 Petite ballade dans la campagne environnante, des buffles d'eau, un peu loin…


Un grenier à riz, un peu loin lui aussi, mais le télé de l'appareil fait des miracles (grossissement 26 fois équivalent à plus de 500mm)


Une rizière, ce n'est pas l'époque de la plantation, sauf dans cette région où l'eau du lac que nous avons traversé lors de notre "croisière" est pompée pour alimenter les canaux d'irrigation. Résultat, 3 récoltes de riz par an. Cette région est le grenier à riz du Cambodge.


Une représentation traditionnelle : le théâtre d'ombres….chinoises. Les marionnettes en partie articulées sont faites en peau de buffle. Elles mesurent environ 50cm de hauteur.
L'histoire était racontée en cambodgien !


La même troupe pour des danses traditionnelles khmères. En fait, il s'agit de l'association Krousar Thmey qui offre une prise en charge aux enfants abandonnés ou orphelins, aux enfants des rues ou victimes du trafic d’êtres humains. Leur but est de soutenir et d’accompagner ces enfants vers une vie d’adulte autonome et responsable. Et ça fonctionne bien puisque leur taux de réintégration est de plus de 80%.






13 janvier

Maison traditionnelle khmère, vue de notre chambre d'hôtel.


Les pagodes du Cambodge sont moins sophistiquées, plus naïves que leurs homologues de Thaïlande. Personnellement, j'aime moins.


Les traditionnelles maisons sur pilotis dont je parlais dans un précédent message.
Côté face, plein de petits commerce comme au Maroc.

Nous traversons le pont pour aller voir l'envers du décor et...


voilà le côté pile. Quand je disais que c'était plus des bidonvilles… Alors que sur les prospectus touristiques, ils voudraient nous faire croire que c'est la Venise du Cambodge….





Et voilà, c'est fini ! Direction Phnom Penh, pour 6 heures de bus, au travers d'une campagne luxuriante et très typique. Mais 6 heures quand même.

1 commentaire:

  1. Les temples d'Angkor sont vraiment beau de part leurs finesses et leurs couleurs !
    Et, bien sûr, les photos sont toujours aussi belles !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans le menu Sélectionner le profil, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire


Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI à ceux qui prennent le temps de poster un commentaire!!!!